D+H annonce ses résultats du troisième trimestre de 2015 se prononce sur un rapport trompeur sur la vente à découvert

TORONTO, le 27 oct. 2015 /CNW/ - Société DH (TSX : DH) (« D+H » ou la
« Société »), fournisseur chef de file de solutions technologiques
auprès des institutions financières au Canada et à l'étranger, a
présenté aujourd'hui ses résultats financiers pour le trimestre et la
période de neuf mois clos le 30 septembre 2015.

« Nos résultats pour le troisième trimestre sont conformes à nos
attentes et nous sommes fiers des progrès accomplis au chapitre des
activités d'exploitation de l'ensemble de nos secteurs, qui démontrent
la force de nos solutions », a déclaré le chef de la direction de D+H,
Gerrard Schmid. « Tout au long du trimestre, les ventes du secteur
Solutions mondiales d'opérations bancaires ont eu le vent en poupe,
alors que celles du secteur Solutions de prêts et d'activités de base
intégrées ont affiché de solides résultats. Ces ventes, conjuguées à un
contrat d'envergure décroché par nos solutions de gestion des
enregistrements auprès de la division de financement automobile d'une
importante banque canadienne, stimulent la croissance interne et les
produits futurs. Également au troisième trimestre, nous avons annoncé
la modification à l'échelle mondiale de la marque Fundtech, récemment
acquise, désignée désormais sous le nom Solutions mondiales
d'opérations bancaires (« SMOB ») au sein de D+H. »

Faits saillants du troisième trimestre de 2015

En comparaison de l'exercice précédent, les résultats du trimestre à
l'étude tiennent compte de l'incidence du secteur SMOB pour un
trimestre entier.

  • Les produits ont crû de 44 % pour s'établir à 415 millions de dollars
    par rapport à 289 millions de dollars pour le trimestre correspondant
    de 2014. Les produits ajustés1 ont totalisé 419 millions de dollars, en hausse de 127 millions de
    dollars, ou de 43 %, par rapport à ceux du trimestre correspondant de
    2014.
  • Le BAIIA ajusté1 a crû de 38 % pour s'établir à 127 millions de dollars (marge de 30 %),
    comparativement à 93 millions de dollars (marge de 32 %) pour le
    trimestre correspondant de 2014.
  • Le bénéfice net s'est établi à 31 millions de dollars (0,29 $ par
    action, de base et dilué), contre 32 millions de dollars (0,40 $ par
    action, de base et dilué) pour le trimestre correspondant de 2014.
  • Le bénéfice net ajusté1 a crû de 29 % pour atteindre 65 millions de dollars, comparativement à
    51 millions de dollars au trimestre correspondant de 2014.
  • Le bénéfice net ajusté par action1 s'est chiffré à 0,62 $, en regard de 0,63 $ pour le trimestre
    correspondant de 2014.
  • Le total des capitaux propres a atteint 2,3 milliards de dollars
    (106,1 millions d'actions en circulation) au 30 septembre 2015,
    comparativement à 1,4 milliard de dollars (86,4 millions d'actions en
    circulation) au 31 décembre 2014.
  • Les prêts, emprunts et débentures convertibles ont augmenté pour se
    chiffrer à 2,0 milliards de dollars au 30 septembre 2015, en regard de
    1,0 milliard de dollars au 31 décembre 2014.
  • Le ratio de la dette nette au BAIIA1 se chiffrait à 3,44 au 30 septembre 2015, comparativement à 3,45 au
    30 avril 2015 (date de la clôture de l'acquisition de Fundtech) et à
    2,11 au 31 décembre 2014. Un remboursement sur la dette de 20 millions
    de dollars a été effectué au troisième trimestre, lequel a été compensé
    par l'incidence du change sur la dette libellée en dollars américains.
  • La valeur de l'entreprise4 totalisait 6,2 milliards de dollars au 30 septembre 2015 et
    3,9 milliards de dollars au 30 septembre 2014.

Résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2015

Les principales informations financières comprises dans le présent
communiqué de presse sont présentées entièrement sous réserve, et
doivent être lues à la lumière, des états financiers consolidés
intermédiaires non audités pour le trimestre et la période de neuf mois
clos le 30 septembre 2015 et du rapport de gestion pour le trimestre et
la période de neuf mois clos le 30 septembre 2015, qui se trouvent à
l'adresse dh.com et dans les documents d'information soumis par la Société aux
organismes de réglementation des valeurs mobilières à l'adresse sedar.com.

Note sur l'information sectorielle, tel qu'il a été indiqué au deuxième
trimestre de 2015 :

  • L'acquisition de Fundtech est présentée dans le secteur nommé Solutions
    mondiales d'opérations bancaires (SMOB).
  • Le secteur américain de D+H a été renommé et ces activités sont
    désormais présentées dans le secteur Solutions de prêts et d'activités
    de base intégrées (SPABI).




Principales informations financières consolidées

(en millions de dollars canadiens, sauf indications contraires,

non audité)
Trimestres clos les 30 septembre Périodes de neuf mois closes les 30 septembre
2015 2014 2015 2014
Produits 415,1 $ 289,2 $ 1 082,5 $ 841,5 $
Produits ajustés1 418,8 $ 292,0 $ 1 090,5 $ 859,9 $
BAIIA1 127,5 $ 88,5 $ 307,9 $ 245,3 $
BAIIAajusté1 127,4 $ 92,6 $ 324,5 $ 264,3 $
Marge du BAIIAajusté1 30 % 32 % 30 % 31 %
Bénéfice net 30,7 $ 32,2 $ 70,7 $ 74,1 $
Bénéfice net ajusté1 65,2 $ 50,6 $ 172,2 $ 140,9 $
Bénéfice net par action, de base et dilué ($ CA) 0,29 $ 0,40 $ 0,73 $ 0,92 $
Bénéfice net ajusté par action, de base et dilué1 0,62 $ 0,63 $ 1,77 $ 1,74 $
Entrées nettes de trésorerie liées aux activités d'exploitation 64,7 $ 43,3 $ 128,4 $ 108,4 $
Produits par secteurs et par activités2, 3

(en millions de dollars canadiens, non audité)
Secteur canadien SPABI SMOB Résultats consolidés
2015 2014 2015 2014 2015 2014 2015 2014
Trimestres clos les 30 septembre
Solutions de prêts 94,3 $ 92,4 $ 80,9 $ 63,2 $ - s.o. 175,3 $ 155,5 $
Solutions de paiement 82,3 $ 76,4 $ - - - s.o. 82,3 $ 76,4 $
Solutions de base intégrées - - 69,7 $ 57,2 $ - s.o. 69,7 $ 57,2 $
SMOB - - - - 87,9 $ s.o. 87,9 $5 s.o.
Total des produits 176,6 $ 168,8 $ 150,6$ 120,4 $ 87,9 $ s.o. 415,1 $ 289,2 $
Périodes de neuf mois closes les 30 septembre5
Solutions de prêts 273,9 $ 260,3 $ 231,5$ 185,3 $ - s.o. 505,4 $ 445,6 $
Solutions de paiement 237,4 $ 227,4 $ - - - s.o. 237,4 $ 227,4 $
Solutions de base intégrées - - 196,7$ 168,4 $ - s.o. 196,7 $ 168,4 $
SMOB - - - - 143,0 $5 s.o. 143,0 $5 s.o.
Total des produits 511,3 $ 487,7 $ 428,2$ 353,8 $ 143,0 $ s.o. 1 082,5 $ 841,5 $
Produits ajustés1 par secteurs et par activités2, 3

(en millions de dollars canadiens, non audité)
Secteur canadien SPABI SMOB Résultats consolidés
2015 2014 2015 2014 2015 2014 2015 2014
Trimestres clos les 30 septembre
Solutions de prêts 94,3 $ 92,4 $ 82,0 $ 65,7 $ - s.o. 176,3 $ 158,1 $
Solutions de paiement 82,3 $ 76,4 $ - - - s.o. 82,3 $ 76,4 $
Solutions de base intégrées - - 69,8 $ 57,5 $ - s.o. 69,8 $ 57,5 $
SMOB - - - - 90,4 $ s.o. 90,4 $ s.o.
Total des produits ajustés1 176,6 $ 168,8 $ 151,8$ 123,2$ 90,4 $ s.o. 418,8 $ 292,0 $
Périodes de neuf mois closes les 30 septembre5
Solutions de prêts 273,9 $ 260,3 $ 235,1 $ 201,8 $ - s.o. 509,0 $ 462,1 $
Solutions de paiement 237,4 $ 227,4 $ - - - s.o. 237,4 $ 227,4 $
Solutions de base intégrées - - 197,2 $ 170,5 $ - s.o. 197,2 $ 170,5 $
SMOB - - - - 146,9$5 s.o. 146,9 $5 s.o.
Total des produits ajustés1 511,3 $ 487,7 $ 432,2 $ 372,2 $ 146,9 $ s.o. 1 090,5 $ 859,9 $
Produits par secteurs et du siège social

(en millions de dollars canadiens, non audité)
Secteur canadien SPABI SMOB Siège social Résultats consolidés
2015 2014 2015 2014 2015 2014 2015 2014 2015 2014
Trimestres clos les 30 septembre
Produits 176,6 $ 168,8 $ 150,6$ 120,4$ 87,9 $ s.o. - - 415,1 $ 289,2 $
Charges 129,4 $ 120,2 $ 90,1 $ 76,9 $ 69,0 $ s.o. (1,0)$ 3,7 $ 287,5 $ 200,8 $
BAIIA1 47,2 $ 48,7 $ 60,5 $ 43,5 $ 18,8 $ s.o. 1,0 $ (3,7)$ 127,5 $ 88,5 $
Marge du BAIIA1 27 % 29 % 40 % 36 % 21 % s.o. - - 31 % 31 %
Produits ajustés1 176,6 $ 168,8 $ 151,8$ 123,2$ 90,4 $ s.o. - - 418,8 $ 292,0 $
BAIIA ajusté1 47,2 $ 48,9 $ 59,6 $ 43,9 $ 20,7 $ s.o. - - 127,4 $ 92,6 $
Marge du BAIIA ajusté1 27 % 29 % 39 % 36 % 23 % s.o. - - 30 % 32 %
Périodes de neuf mois closes les 30 septembre5
Produits 511,3 $ 487,7 $ 428,2$ 353,8$ 143,0$ s.o. - - 1 082,5 $ 841,5 $
Charges 371,8 $ 356,3 $ 273,4$ 230,9$ 112,9$ s.o. 16,6 $ 9,0 $ 774,6 $ 569,2 $
BAIIA1 139,5 $ 131,4 $ 154,8$ 122,9$ 30,1 $ s.o. (16,6)$ (9,0)$ 307,9 $ 245,3 $
Marge du BAIIA1 27 % 27 % 36 % 35 % 21 % s.o. - - 28 % 29 %
Produits ajustés1 511,3 $ 487,7 $ 432,2$ 372,2$ 146,9$ s.o. - - 1 090,5 $ 859,9 $
BAIIA ajusté1 139,5 $ 131,4 $ 152,1$ 132,9$ 32,9 $ s.o. - - 324,5 $ 264,3 $
Marge du BAIIA ajusté1 27 % 27 % 35 % 36 % 22 % s.o. - - 30 % 31 %
Produits, produits ajustés et BAIIA ajusté par secteurs en dollars
américains


(en millions de dollars américains, non audité)
Trimestres clos les 30 septembre Périodes de neuf mois closes les

30 septembre
2015 2014 2015 2014
Produits du secteur SPABI2,3
Solutions de prêts 61,7 $ 57,9 $ 183,6 $ 169,3 $
Solutions de base intégrées 53,2 $ 52,6 $ 156,1 $ 153,9 $
Total des produits du secteur SPABI 115,0 $ 110,5 $ 339,6 $ 323,2 $
Produits ajustés du secteur SPABI1,2,3
Solutions de prêts 62,6 $ 60,3 $ 186,4 $ 184,3 $
Solutions de base intégrées 53,3 $ 52.8 $ 156,4 $ 155,8 $
Total des produits ajustés du secteur SPABI 115,9 $ 113,1 $ 342,8 $ 340,1 $
BAIIA ajusté du secteur SPABI1 45,4 $ 40,3 $ 120,3 $ 121,5 $
Marge du BAIIA ajusté du secteur SPABI1 39 % 36 % 35 % 36 %
                    
Produits du secteur SMOB 67,0 $ s.o. 111,9 $5 s.o.
Produits ajustés du secteur SMOB1 68,9 $ s.o. 115,0 $5 s.o.
BAIIA ajusté du secteur SMOB1 15,7 $ s.o. 25,7 $5 s.o.
Marge du BAIIA ajusté du secteur SMOB1 23 % s.o. 22 %5 s.o.
Valeur de l'entreprise4 et actions en circulation

(valeur de l'entreprise en dollars canadiens, non audité; actions en
millions)
30 septembre 2015 30 septembre 2014
Valeur de l'entreprise4 6,2 milliards de dollars 3,9 milliards de dollars
Actions en circulation 106,1 80,8
Trimestres clos les 30 septembre 2015 30 septembre 2014
Nombre moyen pondéré d'actions en circulation 105,9 80,8

1Mesure non conforme aux IFRS. Il y a lieu de se reporter à la rubrique «
Utilisation de mesures non conformes aux IFRS » du présent communiqué
de presse pour plus de précisions.

2 Les totaux pourraient ne pas correspondre en raison de
l'arrondissement.

3 À compter du 1er octobre 2014, les produits comptabilisés dans les solutions de prêts
comprennent ceux des solutions de traitement de prêts et des solutions
technologiques bancaires - solutions de prêts comptabilisés dans les
périodes précédentes. Les produits présentés dans les solutions de base
intégrées comprennent ceux des solutions technologiques bancaires -
solutions aux entreprises comptabilisés dans les périodes précédentes.

4 Mesure non conforme aux IFRS. Se reporter au tableau présentant la
valeur de l'entreprise pour de plus amples renseignements.

5 Pour le secteur SMOB, les résultats sont présentés à compter de la date
d'acquisition de Fundtech le 30 avril 2015 et comprennent la période
allant du 1er mai 2015 au 30 septembre 2015.

D+H se prononce sur un rapport trompeur sur la vente à découvert

La Société a également annoncé qu'elle avait été mise au courant d'un
rapport publié par un fonds spéculatif et qu'elle croit que ce fonds se
livre à des activités de vente à découvert sur ses actions. Ce rapport
contient de nombreuses affirmations à l'égard des perspectives de
croissance et de la performance passée de la Société, notamment de son
secteur SMOB.

Ce rapport contient de nombreuses déclarations, affirmations et
hypothèses fausses, trompeuses et non fondées. D+H recommande à ses
investisseurs de plutôt consulter ses documents officiels déposés,
puisque ceux-ci fournissent des renseignements fiables sur la Société
et sa performance, et de ne pas se fier à ce rapport, lequel contient
des informations fausses ou trompeuses et dont l'objet n'est pas
nécessairement de fournir aux investisseurs des informations exactes et
une analyse impartiale. D+H a l'intention de se défendre vigoureusement
contre ces affirmations fausses et ces attaques intéressées.

Régime de réinvestissement des dividendes

Le 14 janvier 2015, la Société a annoncé l'établissement d'un régime de
réinvestissement des dividendes qui est entré en vigueur au premier
trimestre de 2015. Le taux d'adhésion au régime de réinvestissement des
dividendes pour le troisième trimestre de 2015 s'est établi à environ
29 % des actions en circulation de D+H. Le dividende déclaré par D+H au
troisième trimestre de 2015, tel qu'il est décrit à la rubrique
« Dividende » figurant plus loin dans le présent communiqué, sera
également admissible au régime de réinvestissement des dividendes.

À l'heure actuelle, la Société entend émettre de nouvelles actions
ordinaires à cette fin, à un taux d'escompte de 4 % par rapport au
cours moyen pondéré des actions ordinaires à la Bourse de Toronto
pendant les cinq jours de bourse précédant immédiatement la date de
versement des dividendes. L'escompte de 4 % demeurera en vigueur pour
tous les dividendes en trésorerie pouvant être déclarés, le cas
échéant, par le conseil d'administration de la Société, jusqu'à
l'annonce de modalités autres. Pour prendre part au régime de
réinvestissement des dividendes, les actionnaires admissibles doivent
consulter l'information relative au régime présentée sur le site Web de
D+H à l'adresse dh.com. Les actionnaires admissibles qui ne sont pas
déjà inscrits doivent le faire au plus tard le 17 décembre 2015, soit
la date de clôture des registres pour le dividende payable le
31 décembre 2015.

ÉVÉNEMENTS POSTÉRIEURS À LA DATE DE CLÔTURE

Dividende

Société DH a annoncé aujourd'hui que son conseil d'administration avait
déclaré un dividende trimestriel de 0,32 $ par action, qui sera à payer
le 31 décembre 2015 aux actionnaires inscrits à la fermeture des
bureaux le 17 décembre 2015. Ce dividende constituera un dividende
admissible aux fins de l'impôt canadien.

PERSPECTIVES

Pour de plus amples renseignements sur les tendances, les perspectives
de la direction et les priorités de l'entreprise pour 2015, il y a lieu
de se reporter à la section 3 du rapport de gestion pour le trimestre
et la période de neuf mois clos le 30 septembre 2015.

TÉLÉCONFÉRENCE DE LA DIRECTION ET DIFFUSION WEB

Téléconférence

Une conférence téléphonique au cours de laquelle les résultats
financiers seront analysés, y compris une présentation, aura lieu le
mardi 27 octobre 2015, à 9 h (HNE). Cette conférence sera animée par le
chef de la direction, Gerrard Schmid, et par la chef des finances,
Karen H. Weaver. Le numéro à composer pour écouter cette téléconférence
est le 647-427-7450, pour les personnes qui appellent de la région de
Toronto et de l'étranger, ou, sans frais, le 1-888-231-8191, pour les
personnes qui appellent de l'Amérique du Nord. Un enregistrement de la
conférence sera offert jusqu'au 11 novembre 2015. Il suffira de
composer le 416-849-0833, dans la région de Toronto et de l'étranger,
ou le 1-855-859-2056 dans les autres cas, et de saisir le code d'accès
52108349.

Diffusion Web

La téléconférence sera également offerte en diffusion Web à l'adresse http://event.on24.com/r.htm?e=1060132&s=1&k=762A8E2E6683040C36E42F9903CAA7FB et elle sera archivée pendant 90 jours. Le lien menant à la diffusion
Web de même que la présentation de diapositives connexe seront
disponibles dans la section Investisseurs du site Web de D+H sous la
rubrique Événements et présentations à l'adresse
http://www.dh.com/fr/investisseurs/evenements-et-presentations/conferences-telephoniques

À PROPOS DE D+H

D+H (TSX : DH) est un important fournisseur de technologies financières
sur qui les institutions financières de partout dans le monde comptent,
jour après jour, pour assurer leur croissance et leur réussite. Près de
8 000 banques, prêteurs spécialisés, banques locales, coopératives de
crédit, gouvernements et sociétés font confiance à nos solutions de
prêts et de paiement, à nos solutions de base intégrées ainsi qu'à nos
Solutions mondiales d'opérations bancaires. D+H, dont le siège social
est situé à Toronto, au Canada, emploie plus de 5 500 personnes à
l'échelle mondiale, lesquelles se passionnent pour l'établissement de
partenariats avec les clients en vue de créer des solutions
d'avant-garde qui répondent aux besoins de ces derniers. Grâce à des
produits annuels dépassant largement un milliard de dollars, D+H est
reconnue comme l'une des meilleures sociétés de technologies
financières au monde selon le classement FinTech d'IDC Financial
Insights et le classement FinTech Forward de l'American Banker. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez dh.com.

UTILISATION DE MESURES NON CONFORMES AUX IFRS

Les résultats financiers de D+H sont établis conformément aux Normes
internationales d'information financière (les « IFRS »). D+H présente
plusieurs mesures financières non conformes aux IFRS, notamment les
produits ajustés, le BAIIA, la marge du BAIIA, le BAIIA ajusté, la
marge du BAIIA ajusté, le bénéfice net ajusté, le bénéfice net ajusté
par action et le ratio de la dette au BAIIA. Il y a lieu de se reporter
à la rubrique « Mesures non conformes aux IFRS et indicateurs clés de
performance» du rapport de gestion de D+H pour le trimestre et la
période de neuf mois clos le 30 septembre 2015 pour obtenir une
définition plus détaillée de ces termes et pour obtenir un
rapprochement avec les mesures conformes aux IFRS les plus directement
comparables, le cas échéant. Les mesures financières non conformes aux
IFRS doivent être prises en compte à la lumière des états financiers
établis conformément aux IFRS et ne doivent pas être prises en compte
isolément ni perçues comme un substitut aux produits, au bénéfice net
ou aux flux de trésorerie établis conformément aux IFRS. Par ailleurs,
il se peut que les mesures de D+H soient calculées différemment des
mesures désignées de la même façon par d'autres sociétés.

MISE EN GARDE AU SUJET DES ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Certains énoncés compris dans le présent communiqué de presse
constituent des renseignements prospectifs au sens des lois sur les
valeurs mobilières applicables (les « énoncés prospectifs »). Les
énoncés concernant les objectifs, les cibles, les stratégies, les
priorités, les intentions, les projets, les convictions, les attentes
et les estimations de D+H, outre son entreprise, ses activités ainsi
que sa performance et sa situation financières, constituent des énoncés
prospectifs. Des termes et expressions comme « croire », « s'attendre
à », « prévoir », « estimer », « avoir l'intention de », « continuer »,
« cible » et « objectif » aux formes présente, future ou
conditionnelle, de même que d'autres mots et locutions similaires ou la
forme négative de ces expressions, visent à signaler des énoncés
prospectifs, mais ne devraient pas être considérés comme étant le seul
moyen de le faire.

Les risques liés aux énoncés prospectifs comprennent, notamment,
l'augmentation de la pression sur les prix et de la concurrence pouvant
entraîner le risque de perdre des contrats ou de voir les marges
diminuer; la capacité de la Société à fournir des produits et des
services harmonisés avec l'évolution du secteur bancaire et des
services financiers aux États-Unis et au Canada; la capacité de la
Société d'éviter les risques inhérents au secteur des technologies en
ce qui concerne les atteintes à la sécurité informatique; la dépendance
de la Société à l'égard d'un nombre limité de grandes institutions
financières clientes au Canada et la dépendance à l'accueil que
celles-ci réservent à ses nouveaux programmes; la diminution de
l'utilisation de chèques par les particuliers et les entreprises; les
projets stratégiques entrepris par la Société dans le but d'accroître
ses activités et d'augmenter sa rentabilité; la stabilité et la
croissance des secteurs de l'immobilier, du financement hypothécaire et
des autres marchés du crédit; la capacité de la Société à générer de la
trésorerie aux fins d'investissement dans ses activités et de verser
des dividendes et de rembourser la dette; de même que la conjoncture
générale des marchés, y compris la dynamique de l'économie, des taux de
change et des taux d'intérêt. Les risques liés aux énoncés prospectifs
comprennent également la capacité de la Société à concrétiser les
bénéfices attendus de l'acquisition de Fundtech, notamment i)
l'accroissement et la diversification additionnels de la clientèle et
des capacités d'exploitation de la Société; ii) l'avancement de la
stratégie d'expansion de la Société à l'échelle mondiale grâce à une
exposition significative aux marchés hors Amérique du Nord; iii) la
diversification de l'offre de produits de la Société;
iv) l'élargissement des sources de produits récurrents à long terme de
la Société; v) les avantages sur le plan de l'accroissement de la
valeur et des flux de trésorerie (chacun de ces éléments étant
tributaire de la concrétisation et du moment des synergies potentielles
ainsi que de la performance d'exploitation de la Société et du secteur
SMOB); vi) la réalisation de produits accrus grâce aux occasions de
vente croisée; et vii) le taux élevé de conversion des flux de
trésorerie disponibles, qui, de l'avis de la Société et parallèlement
aux flux de trésorerie du secteur canadien et des Solutions de prêts et
d'activités de base intégrées, permettront de réduire l'endettement et
soutiendront le versement de dividendes et les investissements dans la
croissance future.

Compte tenu de ces incertitudes, le lecteur est avisé de ne pas se fier
indûment à ces énoncés prospectifs. Les documents auxquels il est fait
mention aux présentes indiquent également des facteurs pouvant avoir
une incidence sur les résultats d'exploitation et la performance
financière de la Société. Les énoncés prospectifs sont fondés sur les
projets, estimations, projections, convictions et opinions actuels de
la direction, et D+H ne s'engage aucunement à mettre à jour les énoncés
prospectifs si les hypothèses qui sous-tendent ces projets,
estimations, projections, convictions et opinions venaient à changer, à
l'exception de ce qui est prévu par les lois applicables sur les
valeurs mobilières.

D+H a aussi utilisé certaines hypothèses macroéconomiques et hypothèses
sectorielles générales pour rédiger ces énoncés prospectifs. Bien que
D+H soit d'avis que ces facteurs et hypothèses sont raisonnables sur la
foi des renseignements disponibles en date des présentes, rien ne
garantit que les résultats réels seront conformes à ces énoncés
prospectifs.

Les énoncés prospectifs sont assujettis à des risques, à des
incertitudes et à d'autres facteurs, connus et inconnus, qui pourraient
faire en sorte que les résultats, la performance et les
accomplissements réels de D+H, ainsi que l'évolution réelle de ses
secteurs d'activité, diffèrent de manière importante des résultats, de
la performance, des accomplissements et de l'évolution prévus qui sont
formulés, implicitement ou explicitement, dans ces énoncés prospectifs.

Tous les énoncés prospectifs formulés dans le présent communiqué de
presse sont visés par cette mise en garde ainsi que par d'autres mises
en garde et facteurs indiqués aux présentes, et il n'existe aucune
garantie que les résultats ou événements réels seront conformes à
ceux-ci. Même s'ils se révélaient conformes, en totalité ou en partie,
il n'existe aucune garantie qu'ils auront les résultats attendus pour
la Société.

DOCUMENTS RÉGLEMENTAIRES ET INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES

Société DH est inscrite à la Bourse de Toronto sous le symbole DH. Vous
trouverez de plus amples renseignements à l'adresse dh.com et dans les documents d'information soumis par Société DH aux
organismes de réglementation des valeurs mobilières à l'adresse sedar.com.

 

 

SOURCE Société DH